TB III : jamais 2 sans 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TB III : jamais 2 sans 3

Message par Nikko le Mar 6 Juin - 22:26

Changement de cap pour le 3e opus de Tubular Bells : Oldfield surfe sur la vague électro des années 90. Mais sans y perdre son âme !

Même si on s'éloigne un peu de la structure de Tubular Bells (exit le Caveman, introduction d'une chanson), l'album a su conserver l'énergie du 1er, avec des morceaux puissants (serpent dream, far above the clouds) et des pauses plus douces (le magnifique top of the morning, the inner child) qui nous permettent de reprendre notre souffle avant la prochaine tempête.

Véritable voyage aux ambiances multiples parfaitement coordonnées, cet album est indéniablement celui du nouveau millénaire pour Oldfield, peut-être la plus éclectique et la plus universelle de ses compositions.

Le seul bémol... c'est la production sonore. Oldfield a cédé à l'appel maudit du compresseur à outrance, qui dénature sans vergogne le son de ses instruments. Alors quand il signe "terrible, wonderful, crazy, perfect", j'ai envie de lui répondre que ses démos l'étaient sans doute, mais pas le résultat final, qui sonne amateur.

Bref, s'il n'y avait qu'un album à réenregistrer, ce serait celui-ci !
avatar
Nikko

Messages : 25
Date d'inscription : 22/03/2016
Age : 41
Localisation : Entre la Terre et Vénus

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum