La Terre tremble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Terre tremble

Message par E-Gwen le Dim 11 Juin - 15:44

C'est le premier album de Mike Oldfield que j'ai acquis dès sa sortie.

Je me souviens bien de l'annonce de sa sortie à la radio, un été de 1989 où je passais mes vacances sous le soleil de Bretagne (oui, il existe).

Je me trouvais dans la voiture de mes parents, et un titre est passé à travers l'autoradio, "Innocent" si mes souvenirs sont bons. J'étais excité comme une puce.  bounce

Du coup, à la rentrée, j'ai acheté le CD à sa sortie, je ne sais plus du tout curieusement dans quel magasin.

Au dos de la pochette, la longueur indiquée du dernier titre m'a fait croire à la présence d'un instrumental.

Le premier titre "Holy" m"avait plu, les synthès d'introduction étant aspirant.
Mais, quand arrive la boîte à rythme, c'est décontenançant, tandis qu'on s'attend à un batteur en chair et en os. Du coup, le morceau perd de sa force.

"Hostage" est un bon titre, pourtant les arrangements ne m'ont jamais convenu.
Le contraste entre la guitare saturée en rythmique et la guitare planante en solo ne colle pas, et étouffe le violon.
Le synthé syncopé pendant le chant ne relève pas le morceau.
Le chanteur Max Bacon, déjà présent sur un titre de "Islands", chante très bien le morceau.
Les choeurs de Nikki "B" Bentley sont terribles, et ceux de Mike harmonieux.
Ici, la boîte à rythme passe bien.
Bref, le morceau aurait été très bon, avec des arrangements plus travaillés, moins syncopés.

"Far Country" possède une très bonne introduction, mais je décroche avec l'arrivée des solos de guitare, je ne sais pas trop pourquoi. Ah si, en l'écoutant attentivement, la boîte à ryhtme y est pour beaucoup. Elle affaiblit terriblement le morceau, c'est bien dommage.

"Innocent" est sympatique, sans plus. Un ami a cru que c'était du... "Madonna"...
Je préfère le mix alternatif 7".

"Runaway Son" est pas mal, les cuivres sont bien arrangés, mais je trouve le morceau trop répétitif, et le pont musical et la fin contrastent mal avec le reste du morceau, harmonieux, à cause du choeur trop revendicatif et du choix de la mélodie au clavier trop binaire (voire primaire). Cela défavorise beaucoup le morceau, et c'est dommage.

"See the Light" est très bon, et prend de l'âge favorablement. Ici, tout me plaît, les arrangements, la voix du chanteur "Chris Thompson", qui officiait chez "Manfred Mann's Earth Band, à moins que ce soit un homonyme, même les paroles, jusqu'à la fin.

"Earth Moving" souffre de la boîte à rythme. Je me rend compte d'ailleurs que je n'écoute que la "Disco Version",et que je n'ai pas écouté celle de l'album depuis des lustres !
La voix de Nikki "B" Bentley est puissante. Ce "B" de "B Force" m'a toujours intrigué...

"Blue Night" est un bon titre, qui est devenu, avec le temps, un de mes préférés.
La voix de la magique Maggie Reilly y est sans doute pour quelque chose. Les solos de guitare de Mike sont inspirés, et les arrangements à ma convenance.

"Nothing But" est un enchantement. Ici, la boîte à rythme passe bien. La voix de la chanteuse "Carol Kenyon" est fabuleuse. la guitare de Mike est planante à souhait.
Les paroles sont réconfortantes, l'ambiance chaleureuse et laisse une impression d'abondance.

"Bridge To Paradise" est un de mes titres préférés. Là, je me suis dit, : "...Mais, il construit un pont vers le Paradis, Mike, ou bien quoi ?"
Vit-il encore en Suisse à ce moment-là ?
À noter que Phil Spalding fait partie des choeurs.

Mais donc, deux titres attachés l'un à l'autre, mais pas d'instumental, sniff...  Sad
J'avais espèré un instrumental en clôture, comme sur "Discovery", cinq ans plus tôt.

À noter que les paroles étaient inclus dans la version CD sortie en 1989, une très bonne chose lorsqu'on voulait chanter sur le disque, ou bien tout simplement essayer de comprendre les paroles.

Bref, après "Crises", "Discovery", "Islands" (que je ne connais pas encore à l'époque, je n'ai jamais entendu un de ses titres à la radio !), Mike est attendu au tournant, et c'est un peu la déconvenue pour moi : pas d'instrumental qui tue, pas de batteur, et pas de morceaux chantés transcendants.

Mais bon, en 1989, ce premier album acquis à sa sortie sur Terre a tourné en boucle sur mon walk-man après un transfert sur cassette audio, le casque bien enfoncé dans les oreilles !

E-Gwen.

E-Gwen

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum